ActualitéFilTourisme et voyage
A la Une

Immigration en France en 2024 : Vers le durcissement des conditions !

Immigration en France en 2024 – Le nouveau projet de loi sur l’immigration en France divise la scène politique. En effet, la présentation de ce nouveau texte de loi au Sénat est prévue pour le lundi 6 novembre 2023.

Le ministre Français de l’intérieur, Gérald Darmanin veut le durcissement des conditions de l’immigration en France.

Immigration en France 2024 : Le nouveau projet de loi divise la scène politique

Immigration en France en 2024
Immigration en France en 2024

À quelques jours seulement de sa présentation au Sénat pour être débattu, le nouveau texte de loi sur l’immigration ne fait pas l’unanimité en France. En effet, un œil à droite, sur l’expulsion des ressortissants étrangers délinquants qui représentent un danger sur l’ordre public, et un autre à gauche concernant la régularisation massive des travailleurs sans papiers dans les secteurs en tension.

L’examen de ce nouveau projet de loi sur l’immigration au sénat, prévu pour le lundi 6 novembre 2023, s’annonce explosif. En effet, la Gauche ne veut pas en entendre parler et les Républicains estiment que l’article 3 de ce texte, qui stipule la régularisation massive des travailleurs sans papiers, c’est un appel d’air.

Le projet de loi sur l’immigration : Élisabeth Borne se dit prête à retirer l’article 3 de ce texte

Immigration en France en 2024
Immigration en France en 2024

Il faut souligner que, l’examen de ce nouveau texte de loi a été repoussé plusieurs fois, notamment dans la foulée de la nouvelle réforme des retraites. Toutefois, suite à l’attentat commis à Arras, le gouvernement Français veut accélérer les choses et réussir à voter le nouveau texte de loi.

Du côté des Républicains, ceux-ci menacent de ne pas voter le nouveau texte de loi, et pourtant leur vote est crucial. En effet, les Républicains menacent de déposer une motion de censure si le gouvernement Français venait à passer en force le nouveau projet de loi qui comprend l’article 3.

Par ailleurs, la première ministre, Elisabeth Borne a fait savoir qu’elle n’était pas opposée au retrait de l’article 3 et rien n’empêche la suppression de cet article portant sur les métiers en tension du nouveau projet de loi sur l’immigration.

Immigration en France en 2024 : Vers le durcissement des conditions !

Gérald Darmanin
Gérald Darmanin

En ce qui concerne la Majorité, l’élue du Loiret, Caroline Janvier, a mis en garde le gouvernement Français contre le retrait de l’article 3 de ce nouveau projet de loi.

Pour Caroline Janvier, le retrait de cet article pourrait mener à une désolidarisation de certains. L’élue du Loiret a déclaré « L’équilibre de ce nouveau projet de loi, qui était déjà très difficile à trouver, serait brisé ».

Dans un long entretien de trois pages accordé au JDD et consacré entièrement à la nouvelle loi sur l’immigration, le ministre Français de l’intérieur, Gérald Darmanin, défend l’idée de mettre en place le texte le plus ferme avec les mesures les plus dures depuis ces tentes (30) dernières années.

Interrogé sur l’épineux article 3 de ce texte de loi, consacré aux métiers en tension, Gérald Darmanin se dit prêt à discuter. Il explique que : « Le gouvernement Français est attaché à des mesures de justice envers les travailleurs étrangers qui produisent dans notre pays sans jamais poser de problèmes d’ordre public ».

Immigration en France : Les secteurs d’activité qui enregistrent une pénurie de main-d’œuvre

Métiers en tension
Métiers en tension

L’enquête menée par l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques, dont les résultats ont été publiés par le journal Français ‘’La Provence’’, se concentre sur la région de Provence-Alpes-Côte d’Azur, (une région du sud-est de la France, elle est située à la frontière de l’Italie).

En effet, cette région du sud de la France reflète la situation nationale. En année 2020, la région de Provence-Alpes-Côte d’Azur abritait environ 560 000 migrants, soit onze (11) % de sa population,

En comparaison avec Île-de-France (une région située dans le centre-nord de la France), cette dernière enregistre le taux de 20 % d’immigrant pari sa population.

L’enquête de l’INSEE révèle que ces migrants sont souvent confrontés au chômage. La cause principale de chômage est due au nombre très élevé de personnes non qualifiées parmi eux.

Néanmoins, ces immigrants sont particulièrement présents dans les secteurs d’activité qui souffrent le plus de la pénurie de main-d’œuvre.

À lire également : Vols d’ASL Airlines 2023 : Une nouvelle franchise bagages entre en vigueur !

Franchise bagages : Air Algérie dévoile plus de détails !

Les migrants jouent un rôle essentiel dans des professions variées, notamment :

  • Le secteur des services domestiques.
  • Les ouvriers du bâtiment.
  • Les gardiens et agents de sécurité.
  • Les cuisiniers.
  • Les aides à domicile.
Les migrants
Les migrants

Le rapport de l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE) met en évidence que certains de ces métiers sont dominés par des travailleurs issus de l’immigration, et que certaines de ces professions connaissent des tensions très importantes en matière de recrutement.

Suivez nous sur Facebook

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

désactivez votre bloqueur de publicités S'il vous plait