ActualitéFil
A la Une

Titre de séjour : Un célèbre chanteur Algérien accusé de régulariser les sans-papiers

Titre de séjour –  La police Française à met fin à l’activité d’un immense réseau de trafic de titre de séjour, de visas Schengen, de permis de conduire Français et d’autres documents administratifs.

En effet, le tribunal correctionnel de Bobigny, Seine-Saint-Denis, à procéder à l’ouverture de procès d’un immense réseau de trafic de documents administratifs en France. À la tête de ce réseau, le célèbre chanteur Algérien d’expression kabyle, Kamel Tighri.

Titre de séjour : Le réseau profite de la situation délicate des sans-papiers

Visa
Visa

La comparution des suspects devant le juge a révélé des détails surprenants. En effet, des permis de conduire, des titres de séjour, l’obtention de la nationalité Française, des rendez-vous à la préfecture, tout s’échange contre de l’argent.

À lire aussi : Devises : Devenir millionnaire grâce au taux de change de ces pays !

Proposant ces services aux sans-papiers algériens, le chanteur Kabyle Kamel Tighri et ses complices, des faux avocats et des employés des préfectures de Créteil et de Bobigny, disent :

« faciliter l’obtention des rendez-vous aux individus ayant des difficultés à s’exprimer en langue Française », rapporte le journal Français Le Parisien.

En effet, le quotidien Français révèle que ce réseau de trafiquants a fait une fortune et ce, en profitant de la situation, précaire et délicate, des sans-papiers, notamment ceux de nationalité algérienne.

Immigration : L’obtention de la nationalité Française coûte 35 000 euros

Immigration
Immigration

Avouant, devant le juge, qu’il a reçu le montant de « 10 650 euros pour le trois (3) dossiers qu’il a traités », un employé qui s’exerce à la préfecture de Créteil dévoile les premiers détails des agissements de ce réseau.

Quant au chanteur Algérien, Kamel Tighri, il a plaidé pour son innocence en affirmant qu’il n’avait joué que le rôle de l’intermédiaire dans ces affaires.

Le quotidien Français Le Parisien a révélé également que :

  • L’obtention d’un permis de conduire Français, via ce réseau, coûtait 650 euros.
  • L’obtention d’un rendez-vous sur le site de la préfecture, coûte entre 700 euros et 1000 euros,
  • L’obtention d’un rendez-vous physique à la préfecture, coûte 8000 euros.
  • L’obtention de la nationalité française, est facturée à 35 000 euros.

Il faut noter que cette affaire de trafic des documents administratifs remonte à l’année 2020. En effet ces montants ont pu être dévoilés grâce aux appels téléphoniques effectués par le chanteur Algérien, Kamel Tighri.

Ce dernier a affirmé qu’il ne touchait que la petite somme de 50 euros, alors que l’enquête a révélé qu’il disait aux gens, faisant appel à ses services, qu’il était :

« Dans l’obligation de bien payer les employés, parce que la fin de l’année s’approchait ». Un détail hallucinant de cette affaire de trafic.

Immigration : Un Ressortissant Algérien suspecté de trafic de migrants arrêté en Romanie

Le dimanche dernier, 24 septembre 2023, la police des frontières roumaines ont appréhendé un véhicule suspect circulant sur la route DN59A, près de la sortie de la ville de Carpinis en direction de Jimbolia.

Selon un communiqué de la police des frontières de Timișoara, le conducteur de ce véhicule en question, était un citoyen roumain âgé de 27 ans. Ce dernier était accompagné de quatre (4) individus de nationalités différentes.

Étant dans l’incapacité de donner une raison valable de leur présence dans cette région, les étrangers ainsi que le conducteur ont été transportés au quartier général de la police des frontières de Jimbolia et ce, afin d’être interrogés.

Immigration illégale
Sans-papiers

Les enquêteurs n’ont pas tardé à confirmer les nationalités des étrangers. Selon la police, il s’agit de deux Algériens et deux Syriens, âgés de 25 à 34 ans.

Selon les premiers éléments de l’enquête, un des ressortissants algériens possède un titre de séjour en Roumanie, tandis que l’autre ressortissant détient un récépissé de demandeur d’asile.

Quant aux deux Syriens, selon les enquêteurs ils s’apprêtaient à quitter le territoire.

Les premières déclarations de ces suspects ont révélé qu’ils avaient tenté de franchir de manière illégale la frontière de la Roumanie en direction de la Serbie et ce, dans l’espoir de rejoindre différents Etats d’Europe occidentale.

Au cours de cette affaire, les soupçons des autorités roumaines se sont portés sur le ressortissant algérien détenteur d’un titre de séjour.

Ce dernier serait mêlé à une affaire de trafic de migrants sur le territoire roumain, au même titre que le citoyen roumain conducteur du véhicule.

À lire aussi : Air Algérie : Des réductions jusqu’à 75% sur les vols internationaux

Suivez nous sur Facebook

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page