ActualitéFil
A la Une

Visa Schengen : les erreurs à éviter pour obtenir ce laissez-passer

Les demandeurs d’un visa Schengen commettent plusieurs erreurs, ce qui réduit leurs chances d’obtenir ce fameux document. Qui leur permet d’entrer dans les pays européens.

Le site Web « Schengen Visa Info » indique que les demandeurs de visas Schengen doivent suivre des procédures strictes et éviter les erreurs, ce qui réduit leurs chances d’obtenir un visa.

Visa Schengen : voici les motifs de refus les plus courants

Dans la suite de ce passage, on vous présente quelques motifs de refus de Visa.

1 – Le fait de ne pas clarifier le plan de voyage est l’une des raisons de rejet d’un visa Schengen

Si l’ambassade estime que le plan de voyage du voyageur n’est pas clair et qu’il fournit une explication insuffisante du plan de voyage détaillé, elle rejettera la demande.

Le demandeur doit répondre clairement et franchement lors de l’entretien que l’ambassade lui mènera, sans aucune dissimulation d’informations.

Même si certains voyageurs estiment qu’il est dans leur intérêt de cacher des informations, c’est l’un des motifs de rejet les plus courants.

Par conséquent, lors des entretiens à l’ambassade, vous devez clarifier vos objectifs de voyage et votre plan de voyage en toute crédibilité, clarté et transparence.

À lire également : Visa d’étude : la date des inscriptions aux Bourses Chevening dévoilée

Titre de séjour : Un allégement des démarches en ligne

2 – Presenter un passeport  expiré

Bien entendu, si vous présentez un passeport expiré ou endommagé, vos demandes de visa seront rejetées.

Le passeport présenté par le voyageur doit être valable pour une durée d’au moins trois mois après le retour du voyage. Nous vous conseillons donc de ne pas prendre cette question à la légère. Et de vous assurer de la validité de vos passeports.

3 -Les documents communiqués montrent insuffisamment votre attachement à votre pays d’origine et votre volonté certaine de retour

C’est l’une des raisons les plus courantes de refus des demandes de visa.

L’ambassade s’inquiète lorsqu’il n’existe aucun lien fort ou preuve solide du retour du voyageur dans son pays d’origine après la fin de son voyage sur le territoire Schengen.

De nombreux pays européens craignent que certains demandeurs profitent de l’opportunité d’obtenir un visa Schengen pour séjourner illégalement dans les pays européens. Ou pour déposer une demande d’asile.

Par conséquent, nous vous conseillons de fournir des preuves solides qui rassureront l’ambassade sur votre retour dans votre pays d’origine. Par exemple un contrat de travail ou des titres de propriété d’entreprises et de biens immobiliers.

Vous pouvez également fournir une inscription dans l’une des universités, une preuve de liens familiaux ou tout autre élément garantissant à l’ambassade votre retour dans votre pays.

4 – Avoir un casier judiciaire est l’un des motifs de refus d’un visa Schengen

C’est une raison rare, mais c’est l’une des causes évoquées. Il est possible que les candidats aient un casier judiciaire ou criminel.

Le demandeur peut également être considéré comme un danger qui menace la sécurité et la sûreté des pays Schengen, ce qui conduit au rejet de la demande de visa.

L’obtention préalable d’un visa Schengen par le voyageur et le non-respect des conditions et instructions du visa peuvent également entraîner le rejet de la nouvelle demande d’obtention de ce visa.

Visa Schengen
Visa Schengen

5 – Il y a des erreurs dans les documents soumis

Une demande de visa Schengen mal remplie est une raison courante de rejet de la demande.

La présence de fautes d’orthographe dans le nom ou la date de naissance, ou d’erreurs dans la traduction des documents, entraîne le rejet des candidatures.

À cet égard, nous vous conseillons d’être prudents lors du remplissage des demandes de visa Schengen, et de vous assurer qu’il n’y a pas d’erreurs.

Nous vous conseillons également de traduire les documents nécessaires à l’obtention du visa dans l’un des centres agréés par les ambassades.

À lire également : Visa schengen : comment éviter les motifs de refus

Regroupement familial : Un pays Schengen facilite la procédure

Suivez nous sur Facebook

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page