Actualité
A la Une

Immigration : ce pays veut durcir les conditions

Dans le but de réduire l’immigration en Suède le gouvernement suédois se prépare à renforcer les conditions en matière d’immigration pour les membres de la famille des résidents étrangers vivant en Suède.

Le gouvernement suédois a pris des mesures, d’après les informations rapportées par SchengenVisaInfo, pour inverser la tendance du manque d’intégration remarquée ces dernières années. Cette mesure cherche à diminuer l’immigration en Suède et à relever les défis liés à l’intégration des migrants.

En effet, l’immigration massive combinée avec intégration insuffisante a entraîné une exclusion croissante des migrants dans la société suédoise. Pour remédier à cette situation, le gouvernement, Maria Malmer Stenergard la ministre de la Migration, estime qu’une série de condition doit être appliquée.

Elle souligne l’importance de ces précautions dans le contexte actuel où il est important de favoriser une intégration réussie.

Des méthodes pour repousser l’immigration massive des membres de la famille des résidents

En réalité, le gouvernement suédois suggérer d’augmenter l’âge limite de refus de permis de séjour pour les membres de la famille des résidents étrangers (selon la même source).

Passant de 18 à 21 ans. Si cette suggestion est acceptée, un partenaire ou un conjoint âgé de moins de 21 ans pourrait se voir refuser un permis de séjour pour rejoindre son conjoint en Suède.

Immigration
Immigration

Selon la ministre Maria Malmer Stenergard, cette méthode est proposée dans le but d’éviter les mariages forcés et est conforme aux limites d’âge maximales autorisées par le droit de l’UE.

D’autre part, la Suède espère restreindre les exemptions à l’exigence de soutien financier pour les membres de la famille espérant immigrer et propose de ne plus offrir des permis de séjour automatiquement dans le cadre de « circonstances malheureuses », par le biais de l’Office national suédois des migrations.

En effet, il est indiqué que les enfants continueront d’être pris en considération dans des situations particulières pour garantir leur protection.

Ces suggestions font suite à un accord signer entre le gouvernement actuel et les démocrates suédois. Si elles sont acceptées, les changements législatifs entreront en vigueur dès le première décembre 2023.

l’immigration en Suède

 

Suivez nous sur Facebook

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page