ActualitéALGÉRIETourisme et voyageVols et tarifs
A la Une

Air Algérie : coup de pression du président Tebboune

Le chef de l’État algérien Abdelmadjid Tebboune a exprimé son insatisfaction quant à l’absence de liaisons directes entre l’Algérie et les différentes capitales africaines.

En mettant un coup de pression à la compagnie nationale Air Algérie.

Mais il promet que « tout cela va changer. Cela à déjà commencer de changer et je compte parachever ces changements en 2024 ».

«Tout cela va changer, cela à déjà commencer de changer»

Abdelmadjid Tebboune n’a pas caché son insatisfaction de la prestation de la compagnie nationale Air Algérie
dans une déclaration prononcée, durant l’ouverture de la première édition de la médaille d’honneur de l’exportation.

« Il est indigne et honteux qu’un algérien soit encore obligé de transiter par Paris ou ailleurs pour pouvoir se rendre dans une importante capitale africaine », a annoncé le chef de l’État.

Le président de la République Abdelmadjid Tebboune a garanti de faire modifier cette situation « tout cela va changer, cela à déjà commencer de changer et je compte parachever ces changements en 2024 », a-t-il déclaré.

Comme pour mettre la pression sur les responsables de la compagnie aérienne nationale pour avancer le processus d’ouverture de nouvelles routes aériennes.

En effet, les critiques de président interviennent suite au grand retard observé dans la mise en œuvre du plan de redéploiement de la compagnie nationale.

Le processus d’ouverture de nouvelles routes aériennes vers les pays africains tarde à prendre forme. Malgré que le Chef d’État a donné depuis plusieurs mois des instructions officielles pour accélérer la cadence.

Air Algérie en difficulté

Les autorités publiques ont offert tous les moyens possibles à la compagnie aérienne nationale.

Cette dernière est autorisée à acquérir 15 nouveaux avions moyens et grands porteurs.

La compagnie aérienne Air Algérie a aussi lancé un avis d’appel d’offres international pour l’importation de dix avions sous forme de leasing. En effet, la consultation est annoncée infructueuse pour non-conformité des offres aux exigences du cahier des charges.

Peut-être, c’est la cause de ce retard dans l’ouverture de ces nouvelles lignes africaines. Car cette tâche nécessiterait de nouveaux avions et des moyens humains et matériels.

À lire aussi : Aéroport d’Alger : Note importante concernant la Tarification parking

 

Suivez nous sur Facebook

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page