Actualité
A la Une

Visa Schengen : Les algériens préfèrent-ils cette destination ?

Les algériens préfèrent-ils l’Espagne à la France pour demander un visa Schengen ? En tout cas, c’est ce qu’indiquent les données fournies par le site spécialisé SchengenVisaInfo.

En 2022, l’Espagne était la 1ére destination des algériens. Ces derniers ont déposé 26 % du total des demandes formulées dans les consulats espagnols.

Visa Schengen : 102 656 demandes ont été déposées auprès des consulats d’Espagne

En effet, les algériens ont déposé auprès des consulats d’Espagne à Oran et Alger 102 656 demandes, selon la même source.

Pour la demande de visa Schengen, les demandeurs ont payé un total de 8,2 millions d’euros de frais.

La destination France recule pour la cause que tout le monde connait. En 2022, les algériens ont déposé 41 109 demandes pour l’hexagone. Les demandeurs ont payé 3,2 millions d’euros.

La baisse des demandes de visa Schengen pour la France par rapport à l’Espagne s’explique par la politique du chantage au visa mise en position par les autorités françaises.

Des montants astronomiques ont été dépensés

En effet les demandeurs algériens ont dépensé environ 31,3 millions d’euros de frais de visa Schengen

Les ressortissants algériens ont formulé un total de 392 053 demandes de visa auprès des consulats des États Schengen pour l’année 2022. Plus de 4,6 milliards de dinars algériens équivalant à 31,3 millions d’euros de frais de demande de visa.

Pour l’Italie, les algériens ont aussi dépensé des sommes importantes en demandes de visa avec plus de 1,4 million d’euros pour 17 814 demandes. En effet la Belgique et l’Allemagne sont aussi des destinations très demandées par les Algériens.

Ces derniers ont payé environ 480 400 euros et 487 680 euros de frais de visa Schengen pour la Belgique et l’Allemagne respectivement.

En réalité les algériens ont formulé de nombreuses demandes, mais les États Schengen n’ont délivré que 191 187 visas aux Algériens.

l’Algérie a occupé la première place du classement des pays qu’ont un taux de refus de visa le plus élevé. Soit un taux de (45,8 %).

Les sommes importantes qui sont dépensées par les demandeurs algériens pour les visas Schengen en 2022, s’expliquent par la cherté des prestations et la complexité des procédures.

Visa Schengen : Les algériens préfèrent-ils cette destination ?
Visa Schengen : Les algériens préfèrent-ils cette destination ?

Les frais des procédures de demande ne cessent pas d’augmenter et l’obtention du fameux sésame devient plus difficile.

À lire aussi : Le DG d’Algérie Ferries dévoile les chiffres de cette année

Suivez nous sur Facebook

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page