Actualité
A la Une

Visa Schengen : des sommes astronomiques ont été dépensées

D’après les données fournies par le site spécialisé, les algériens en 2022 ont dépensé, 31,3 millions d’euros de frais de demande de visa Schengen.

Selon SchengenVisaInfo, en Afrique ce sont les algériens qui dépensent le plus pour avoir un visa pour l’Europe. Ils sont aussi ceux qui essuient le plus de refus avec un taux de rejet de 45,76 %.

Visa Schengen : les algériens dépensent chaque année une fortune

En effet, les algériens dépensent chaque année une fortune pour avoir un visa Schengen.

Les demandeurs ont payé 31,3 millions d’euros équivalant à 4,6 milliards de DZD en frais de visa Schengen en 2022. Sur le continent africain, l’Algérie arrive en tête de la liste. Selon le site SchengenVisaInfo.

Visa Schengen : des sommes astronomiques ont été dépensées
Visa Schengen : des sommes astronomiques ont été dépensées

En effet, pour l’Italie les algériens ont payé 1,4 million d’euros pour 17 814 demandes déposées et 3.2 millions d’euros en frais de visa pour la France avec 41 109 dépôts de demande.

Il est clair que les procédures de demande de visa sont de plus en plus coûteuses et complexes.

Ce qui rend l’obtention de fameux sésame difficile pour de plusieurs citoyens algériens. Les frais des démarches de demande ne cessent pas de grimper.

Demande de visa : Une procédure de plus en plus
complexe

En plus des frais de visa, qui s’élèvent à 9 000 dinars algériens (environ 80€ ), les demandeurs doivent encore payer des tarifs de service supplémentaires pour les centres de demande de visa Schengen.

Ces tarifs peuvent varier selon le centre de demande de visa, mais ils peuvent atteindre jusqu’à 150 € (environ 30 000 dinars algériens ).

La prise de rendez-vous pour le dépôt ces dernières années se fait à pas moins de 300€.

D’autre part, les demandeurs doivent encore fournir des documents supplémentaires, comme les assurances voyage, les billets d’avion et les réservations d’hôtel, qui peuvent aussi être coûteux.

D’ailleurs malgré les procédures de demande complexes et les prix élevés, de nombreux algériens voient leur demande de visa Schengen rejetée.

D’après les statistiques officielles, le taux de refus pour les demandeurs algériens est de 45,76 %. Ce qui présente l’un des taux les plus élevés au monde.

À lire aussi : Air Algérie inaugure son premier vol vers cette destination

Suivez nous sur Facebook

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page