Latest news
Actualité
A la Une

Visa Schengen devient plus facile et moins cher

Les États membres de l’UE et le parlement européen ont convenu mardi dernier de modifier le système actuel de visa Schengen. Pour qu’il devienne largement numérique, sans avoir besoin d’autocollants sur les passeports.

La nouvelle loi, une fois officiellement approuvée et mise en vigueur, permettra aux voyageurs qui ont besoin d’un visa pour entrer dans les pays de l’UE de postuler en ligne au lieu de se rendre dans les consulats ou les bureaux de service des visas.

Visa Schengen : renforce la sécurité de l’espace Schengen

Le député européen Matias Nemic, qui est l’un des plus éminents défenseurs de l’adoption du système numérique pour les visas, a confirmé que les demandeurs « trouveront ce processus plus facile, moins cher et plus rapide », selon « l’Agence France Presse ».

La ministre suédoise de l’Immigration, Maria Malmer Steinergaard, dont le pays assure la présidence tournante de l’Union européenne, a déclaré que ce changement « renforce la sécurité de l’espace Schengen en réduisant le risque de fraude et de vol de vignettes-visas, par exemple ».

Le système européen des visas progresse régulièrement vers la numérisation

L’espace Schengen comprend les 27 États membres de l’Union européenne, à l’exception de l’Irlande, de Chypre, de la Bulgarie et de la Roumanie .

L’Union européenne autorise l’entrée sans visa aux citoyens de plus de 60 pays hors bloc. Actuellement, les voyageurs qui ont besoin d’un visa doivent apposer une vignette « Schengen » sur leur passeport.

Toutefois, avec la mise en place de base de données de l’UE pour contrôler l’entrée et la sortie des voyageurs, la validité des séjours et les contrôles de sécurité aux frontières. Le système européen des visas progresse régulièrement vers la numérisation.

Certains pays, comme l’Australie, adoptent un système similaire, où le visa en ligne est attaché au passeport du passager sans avoir besoin d’un autocollant.

Grâce à ces systèmes, les candidats peuvent télécharger les documents requis et payer les frais.

Cependant, le nouveau système de l’Union européenne impose également aux demandeurs qui obtiennent un visa « Schengen » pour la première fois, ou qui ont un nouveau passeport ou qui ont changé leurs données biométriques, de se déplacer aux consulats ou bureaux des visas.

Suivez nous sur Facebook

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page