ActualitéALGÉRIETourisme et voyage

Aéroport d’Alger : Le trafic aérien retrouvera son niveau pré-Corona en 2023

Aéroport d’Alger – Des travaux sont actuellement en cours avec le ministère de tutelle afin de parvenir à un accord de dégel de ce processus, qui permettra à la compagnie d’adapter ses installations aux attentes optimistes du développement du transport aérien au regard des indicateurs fret et passagers, », a déclaré le président-directeur général de la Société algérienne de gestion des aéroports, Mustafa Sbayhi.

Interrogé sur les investissements réalisés par l’entreprise dans le cadre des projets de rénovation des installations et des équipements aéroportuaires, M. Sabahi a révélé que l’entreprise a alloué un total de 6 milliards de DZD au cours des dix dernières années.

S’agissant du volet sûreté et sécurité, il a indiqué que la société a investi plus de 4 milliards de dinars à cet effet.

S’agissant des opérations de configuration, de réparation et d’équipement, le premier responsable de la société a expliqué qu’environ 2 milliards de dinars ont été alloués au cours des dix dernières années, soulignant que la société a enregistré des indicateurs principaux positifs.

L’aéroport d’Alger a accueilli 1,7 million de passagers en 2022

S’agissant, d’autre part, de l’évolution du trafic passagers au niveau des 17 aéroports de la compagnie, le même responsable a révélé qu’un total de 1,7 million de passagers serait atteint en 2022, soit une augmentation de 41% par rapport à 2021, ajoutant que 2023 verra un retour au niveau enregistré avant la pandémie de Corona, Il est prévu que le nombre de passagers atteindra 2 millions contre 1,89 million de passagers en 2019.

En plus de cela, le transport aérien réalisé au cours du premier trimestre de l’année en cours a dépassé le taux enregistré à la même période de l’année 2019 (+ 7%) grâce aux décisions des pouvoirs publics liées à l’amélioration des capacités des sièges fournis par les transporteurs aériens, ainsi que les réductions de prix appliquées aux compagnies aériennes nationales et internationales.

La Société met également l’accent sur le processus du Hajj 2023 à travers des « mesures spéciales » qui ont été prises principalement pour améliorer la qualité des services, notamment en ce qui concerne la réorganisation des points de congestion dans les aérogares, en ouvrant de nouveaux points d’enregistrement et en assurant l’entretien préventif des équipements de sécurité et de sûreté. .

S’agissant du processus du Hajj pour cette année, trois aéroports concernés par les Etats du sud ont été identifiés, à savoir Ouargla, Laghouat et Tamanrasset pour recevoir les pèlerins en provenance et à destination de la Sainte Bekaa.

Suivez nous sur Facebook

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page