ActualitéALGÉRIETourisme et voyage

Transavia : le vol Paris-Alger dérouté vers l’Espagne

Le vol Paris-Alger de la compagnie aérienne low cost Française Transavia du jeudi 8 juin 2023 depuis l’aéroport Paris-Orly vers l’aéroport international d’Alger Houari Boumediene a été dérouté vers l’Espagne pour atterrir à l’aéroport de Palma de Majorque, ce déroutement à susciter de nombreuses questions. Pour le moment, aucune communication officielle n’a été faite à ce sujet afin d’éclaircir les raisons de ce déroutement inattendu.

Transavia : le vol Paris-Alger dérouté vers l’Espagne

Le vol TVF7270, de la compagnie aérienne Française Transavia, avait décollé le jeudi 8 juin à 22 heures 40 minutes depuis l’aéroport Paris-Orly vers celui d’Alger. Après deux heures de vol, l’avion a soudainement changé sa trajectoire pour atterrir à l’aéroport de Palma de Majorque, en Espagne, au lieu de continuer son atterrissage à l’aéroport international d’Alger. En effet l’avion avait atteint l’altitude de 1200 pieds au-dessus de l’aéroport international d’Alger avant de reprendre de l’altitude et de changer sa destination.

Les données de suivi des vols de FlightAware1,2 confirment les événements. Le vol TVF7270 de la compagnie aérienne Française a effectivement été dérouté vers l’aéroport de Palma de Majorque, où il a atterri avec un retard d’une heure et 46 minutes par rapport à l’horaire initial. Après une attente d’un peu plus d’une heure, l’avion a finalement redécollé de l’aéroport de Palma de Majorque à 2 h 44 pour atterrir à l’aéroport international d’Alger.

Pourquoi le vol Paris-Alger de Transavia a-t-il  dérouté vers Palma ?

Bien que les raisons exactes de ce déroutement restent toujours inconnues, certains avancent l’hypothèse des conditions météorologiques qui pourraient être la cause, en effet plusieurs régions de l’Algérie ayant connu dernièrement des conditions météorologiques instables, avec des rapports faisant état de fortes pluies et de vents violents.

Dans les faits, après consultation de l’historique des rapports météorologiques pour l’aéroport international d’Alger, nous découvrons que la présence de nuages cumulonimbus à une altitude de 800 m (2600 pieds) au-dessus de l’aérodrome a été mentionnée.

Ces nuages sont en général associé à des conditions de forte instabilité atmosphérique, ce qui peut donc entraîner des phénomènes tels que des averses, des orages et des turbulences. De plus, le rapport indique la présence de pluies légère et d’orages intermittents, ce qui indique davantage les conditions météorologiques perturbées à ce moment-là.

Ces informations renforcent donc l’hypothèse selon laquelle les conditions à l’aéroport international d’Alger étaient potentiellement impraticables ou dangereuses pour l’atterrissage de l’appareil. Dans un souci de sécurité des voyageurs, il est plausible que l’équipage ait pris la décision de se dérouter vers l’aéroport de Palma de Majorque, où les conditions météorologiques étaient plus favorables.

Il est important de souligner que cette analyse se base uniquement sur les données météorologiques disponibles et qu’une déclaration officielle de la compagnie aérienne Française Transavia reste nécessaire afin de confirmer les raisons exactes de ce déroutement.

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page