ALGÉRIETourisme et voyage

Le développement du tourisme tributaire du développement de plusieurs autres secteurs

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mokhtar Didouche, a indiqué, samedi à Chlef, que le développement du secteur du tourisme est tributaire du développement « parallèle » de plusieurs autres secteurs d’accompagnement.

« Le secteur du tourisme ne peut pas se développer si les autres secteurs ne l’accompagnent pas », a affirmé M. Didouche lors d’un point de presse tenu à l’issue de sa visite de travail dans la wilaya de Chlef, soulignant que l’Etat doit également développer « en parallèle » tous les secteurs d’accompagnement, dont les travaux publics, l’hydraulique et l’énergie.

Le ministre a ajouté que les structures touristiques en voie de réalisation à travers le pays doivent être alimentées en eau et raccordées au réseau d’électricité et de gaz, « des secteurs qui font partie de la préoccupation de l’Etat pour développer le tourisme ».

Il a, à l’occasion, exprimé sa satisfaction quant aux projets touristiques de « qualité » qui sont en train de se réaliser, estimant que cela est « rassurant » et « augure d’un optimisme extraordinaire », avant de réitérer l’engagement de son département à « accompagner tout investisseur » dans ce secteur.

Abordant le développement du littoral, le ministre a mis l’accent sur « l’obligation » de mettre en valeur l’ensemble des potentialités touristiques dont disposent les différentes régions du pays, notamment « le produit balnéaire ».

Pour ce qui est des préparatifs de la saison estivale à Chlef, M. Didouche a souligné que « toutes les plages de la wilaya sont prêtes à accueillir les touristes et les vacanciers » et que « toutes les conditions sont réunies pour leur permettre de passer un séjour en toute quiétude ».

Développement touristique à Chlef : Approbation des plans de développement touristique de cinq zones d’expansion touristique.

Evoquant le développement du tourisme à Chlef, le ministre a indiqué que cinq (5) zones d’extension touristique, dont les plans d’aménagement touristiques (PAT) ont été approuvés, « pourraient accueillir jusqu’à une centaine de projets de qualité lesquels généreraient plus de 25.000 emplois et renforceraient le parc hôtelier d’une capacité de plus de 30.000 lits », a-t-il relevé.

Le ministre a également tenu à souligner que les projets touristiques en cours de réalisation à Chlef sont « de qualité et répondent aux normes internationales », assurant qu’ils vont faire de la wilaya « un pôle touristique d’excellence ».

A noter que M. Didouche a inspecté au cours de sa visite de travail à Chlef plusieurs projets relevant de son secteur dans la commune de Beni Houa, où il s’était enquis également des préparatifs de la saison estivale au niveau des plages de la même ville.

Suivez nous sur Facebook

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page