Actualité
A la Une

Citoyenneté par descendance : Voici les pays de l’UE qui l’accordent facilement

On trouve partout dans le monde, des milliers de ressortissants de pays tiers deviennent citoyens européens, par l’acquisition de la citoyenneté de l’UE. Les pays membres de l’UE accordent aux ressortissants étrangers souhaitant étudier, vivre ou prendre leur retraite dans l’EU le droit à la libre circulation. Un des avantages qui les encouragent à demander la citoyenneté de l’Union Européenne.

Il ya 04 moyens d’avoir la citoyenneté européenne, à savoir l’investissement (Golden Visa), la naturalisation, la filiation ou la descendance et le droit de terre.

Les conditions pour avoir la citoyenneté par descendance

Parmi les moyens d’obtenir la nationalité européenne on trouve la filiation, elle est l’un des moyens les plus faciles pour l’acquisition d’un passeport et de la citoyenneté dans L’Union Européenne .

Pour l’acquérir, dans certains cas les demandeurs doivent avoir des grands-parents, des parents et des arrières grands-parents citoyens de L’Union Européenne et qui leur ont transmis ce droit. L’ancêtre garde ses droits à la citoyenneté de l’Union Européenne dans d’autres cas, même s’il n’y vit plus.

Avoir la double nationalité permet, en plus d’obtenir 02 passeports et certificats de citoyenneté de 02 pays, la liberté de circulation dans 27 pays de l’UE. Cependant, quelques pays ne l’autorisent que si vous remplissez quelques conditions, alors que d’autres ne l’autorisent pas du tout.

Parmi les pays européens qui fournissent le plus grand nombre de citoyenneté par filiation on trouve l’Espagne, la Grèce et l’Italie. En ce moment, les pays membres de l’UE et de l’Espace Economique Européen offrent la citoyenneté de l’UE aux petits-enfants ou même aux différents descendants de citoyens de l’UE.

L’Italie

En effet, la citoyenneté par filiation est autorisée jusqu’à la 3 éme génération ou même plus par le gouvernement italien. Toutefois, les demandeurs ne sont pas admissibles qu’à remonter à leur lignée familiale jusqu’en date ou le pays a été officiellement unifié(1961).

Néanmoins, il y a une limitation sur la citoyenneté maternelle qui n’est applicable qu’aux personnes nées après le premier janvier 1948.

Un enfant de moins de 18 ans est considéré comme Italien si:

– Son acte de naissance est enregistré auprès des autorités italiennes;

– Un de ses parents est un citoyen italien.

La France

La nationalité par filiation en France elle peut être admise à condition que les demandeurs aient, au moins un parent qui a la nationalité française au moment de leur naissance.

D’après le Code civil français, prouver que les demandeurs ont la citoyenneté par ancêtre n’est pas possible si, ni leurs parents ni eux, n’ont eu de liens avec la France pendant les dernières 50 années où ils ont vécu à l’étranger.

Tous les enfants dont les parents sont des citoyens étrangers et nés en France peuvent demander la nationalité française par descendance à l’âge de 16 ans et avoir à l’âge de 18 ans la nationalité à part entière. À condition que la France soit leur pays de résidence principal depuis 05 années consécutives depuis l’âge de 11 ans.

La liste des pays qui offrent la nationalité par descendance

– Allemagne;

– Grèce;

– Autriche;

– Belgique;

– Bulgarie;

– Pays-bas;

– Croatie;

– Chypre;

– Tchéquie;

– Hongrie;

– Islande;

– Irlande;

– Lettonie;

– Liechtenstein;

– Lituanie;

– Norvège;

– Pologne;

– Portugal;

– Roumanie;

– Slovaquie;

– Luxembourg;

– Malte;

– Slovénie;

– Espagne;

– Suède;

– Suisse;

– Danemark;

– Estonie;

– Finlande.

Suivez nous sur Facebook

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page