ActualitéALGÉRIETourisme et voyage

Hadj 2023 : 5.000 hadjis algériens arrivés à La Mecque

hadj 2023 – Le président du centre de la Mission algérienne du Hadj à La Mecque a annoncé, jeudi, l’arrivée dans les Lieux Saints du 4 au 8 juin, de plus de 5.000 hadjis, à travers les aéroports de Djeddah et de Médine, en vue d’accomplir les rites du Hadj.

hadj 2023 : L’Office national du Hajj et de la Omra parraine 15 voyages

L’Office national du Pèlerinage et de la Omra (ONPO) avait assuré 15 vols, contre 9 autres assurés par les agences touristiques, a-t-il précisé, affirmant que « l’ensemble des commissions travaillent, de concert, à dispenser une prise en charge optimale des hadjis ».

hadj 2023
hadj 2023

 

Les malades, les personnes âgées et les femmes enceintes ne sont pas autorisés à passer la nuit à Mina

Le comité de fatwa et d’orientation religieuse de la mission algérienne du hajj à Makkah Al-Mukarramah a déclaré que les patients, les personnes âgées, les femmes enceintes et même leurs accompagnants sont dispensés de passer la nuit à Mina. Ils n’ont qu’à nommer d’autres personnes pour les mettre en quarantaine. pour eux.

Le chef de l’Autorité de la fatwa et de l’orientation religieuse et le coordinateur du comité ministériel pour la fatwa en Algérie, le Dr Muhannad Odir Mishnan, a confirmé dans un communiqué à l’issue d’une réunion du comité hier, mercredi, à Makkah Al-Mukarramah, que les personnes âgées , les femmes enceintes, et même celles qui les accompagnent sont dispensées de passer la nuit à Mina », selon le texte de la fatwa qu’il a transmis.

Le Dr Muhannad Aidir Mishnan a expliqué qu’après avoir « arrêté à Arafat et débarqué à Muzdalifah, ils descendent directement à La Mecque. Pendant Tashreeq, ils résident à La Mecque Al-Mukarramah et ne sont pas tenus de payer de sacrifice, de rançon ou quoi que ce soit d’autre. »

Il leur suffit aussi de lapider leur place aux autres, même à ceux qui n’ont pas trouvé de place.

Fatwa « dérivée des dispositions de la loi islamique

Il a souligné que cette fatwa « issue des dispositions de la loi islamique fondée sur l’acte du Messager, que Dieu le bénisse et lui accorde la paix, vient soulager la souffrance des malades et des personnes âgées en particulier, et confirme qu’elle être mis en œuvre cette année, en raison de l’incapacité du sanctuaire de Mina à accueillir le grand nombre de pèlerins.

Dans ce contexte, le responsable du comité a conseillé aux jeunes de ne pas « passer la nuit à Mina, mais plutôt de descendre à La Mecque pour faire de la place aux autres ».

Suivez nous sur Facebook

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page