ActualitéALGÉRIETourisme et voyage
A la Une

Immigration : quelques recommandations du ministre conseiller canadien à l’Émigration

Le Canada encourage l’immigration, pour faire face à la pénurie de main d’oeuvre dans plusieurs domaines. Plusieurs algériens tentent leur chance pour immigrer au Canada par des différentes méthodes comme, visa pour installation ou regroupement familial, visa touristique. Cependant, ces derniers ne savent pas les besoins de ce pays ni les démarches à suivre.

Olivier Jacque, le ministre conseiller canadien à l’Émigration, directeur de zone pour l’Europe du Sud et le Maghreb à Immigration, réfugiés et citoyenneté Canada, pour promouvoir la destination Canada, s’est expliqué dans une interview accordée à TSA. Ce ministre a bien voulu donner quelques recommandations aux candidats à l’immigration dans son pays.

Voici quelques conseils pour réussir son immigration

D’abord le ministre conseille ces candidats de bien précisé leur projet d’émigration. En effet, tout candidat doit s’interroger « pourquoi le Canada? Qu’est-ce qu’on va y faire? Où s’installer? »

Ce responsable conseille encore les candidats de « se renseigner, avant de déposer une demande, sur les démarches et les options d’immigration ». Pour y parvenir, il les dirige vers le ministère de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté Canada. Car ce dernier « dispose d’un site internet complet qui explique toutes les étapes et les démarches à suivre, quel que soit le type de demande qu’on se prépare à faire ».

Olivier Jacque recommande aussi aux candidats de « se renseigner notamment sur l’emploi », selon lui on peut commencer à chercher de l’emploi en Algérie avant d’aller au Canada. Pour cela, « le site web Guichet-emploi est une bonne ressource ».

Le responsable canadien ajoute «qu’il faut également savoir que plus de 80 % des emplois au Canada ne sont pas figurés sur le Web. Donc, il est nécessaire de cultiver un réseau de contacts ».

De quoi le Canada a-t-il besoin ?

Le ministre annonce que « Canada se base sur le capital humain en sélectionnant les immigrants qualifiés ». Le responsable cité les secteurs qui manquent de travailleurs, «l’éducation, les technologies de l’information, la petite enfance, la santé, le transport et la logistique, l’hôtellerie-restauration».

Olivier Jacque envoie un message aux Algériens, « le Canada a une politique ouverte à l’immigration et offre différents programmes pour immigrer de façon permanente ou travailler de façon temporaire, ou bien pour étudier. J’encourage tous les candidats, notamment les algériens, à demander le bon visa, surtout s’ils décident s’installer. Pour éviter toutes sortes de problèmes », annonce-t-il.

Suivez nous sur Facebook

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page