ActualitéTourisme et voyage
A la Une

La flotte d’Air Algérie est prête pour le Hajj et la saison estivale

Les équipes techniques d’Air Algérie ont achevé la maintenance de 11 avions qui ont cessé de fonctionner pendant la pandémie de Covid-19, coïncidant avec le début de la saison estivale ainsi que la période du Hajj 2023.

Selon les sources proches de la compagnie aérienne Air Algérie, les opérations de maintenance et d’entretien sont presque achevées pour les 11 appareils qui ont cessé de fonctionner pendant la crise sanitaire liée au Covid-19, et qu’il était nécessaire de subir des opérations de maintenance minutieuses, sachant que l’opération a été effectuée avec des compétences algériennes.

La pénurie de la pièce de rechange est l’un des obstacles rencontrés par Air Algérie

Selon les mêmes sources, parmi les principaux obstacles rencontrés par les agents de maintenance figurait la pénurie de la pièce de rechange pendant la période de Corona.

Le secteur de la maintenance a également fait face, au cours de la même période, à une pénurie de main-d’œuvre à cause du départ au retraites de plusieurs ingénieurs et techniciens.

Malgré tous ces obstacles, l’opération de maintenance a pu achever, en coïncidant avec le début de la saison du Hajj et des vacances d’été.

D’autre part, Amine Andaloussi, porte-parole de la compagnie aérienne nationale Air Algerie, a déclaré dans une déclaration à « Echorouk » que le département a relevé un défi majeur à travers le processus de maintenance des avions qui ont cessé de fonctionner pendant la crise sanitaire de Covid-19.

Amine Andaloussi a expliqué que le succès du défi de maintenance est intervenu à un stade particulier, qui coïncide avec le début de la période de pointe, que ce soit pendant la saison du Hajj ou les vacances d’été, ce qui permettra à la compagnie nationale d’exploiter la totalité de sa flotte.

Le porte-parole a souligné que le service de maintenance, depuis sa création, a réussi à surmonter de grands défis, expliquant que de nombreux pays européens et africains réparent leurs avions, au sein du service algérien de maintenance aérienne, tandis que d’autres ont manifesté leur intérêt à contracter avec ce dernier.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page