Latest news
ALGÉRIE

42e anniversaire de la disparition de Houari Boumediene: Les positions de l’homme en faveur des causes justes saluées

Les participants à l’hommage organisé, samedi, en commémoration du 42e anniversaire de la disparition du président Houari Boumediene, ont salué ses positions en faveur des causes justes, notamment son soutien aux mouvements de libération.

Organisé par l’Association Mechaal Echahid au Palais de la Culture Moufdi Zakaria sous le thème « Boumediene et les mouvements de libération », cette cérémonie « se veut un hommage à la mémoire du défunt et une réitération des positions de principe de l’Etat algérien à l’égard des causes de libération », a déclaré à l’APS le président de l’Association, Mohamed Abad.

Les intervenant a cette cérémonie, à laquelle ont pris part les ambassadeurs de l’Etat palestinien et de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) à Alger ainsi que l’ancien ambassadeur d’Algérie Noureddine Djoudi, ont évoqué les hauts faits du défunt moudjahid et ses principes ayant inspiré la lutte et le combat des peuples pour l’indépendance en Afrique, en Asie, en Amérique latine et dans d’autres contrées du monde.

Les questions palestinienne et sahraouie ont été au coeur de cette rencontre au regard de leur place dans la politique de l’Algérie en matière de défense des causes justes.

Vers la réactivation du Comité national de solidarité avec le peuple palestinien

A cette occasion, M. Abad a proposé la réactivation du Comité national de solidarité avec le peuple palestinien, précisant que l’annonce officielle est prévue à l’occasion de la commémoration de la révolution palestinienne et de la Journée nationale du Chahid.

Il a réaffirmé la position de la société civile au sujet des causes palestinienne et sahraouie, en tant que « ligne rouge » pour le peuple et l’Etat algériens.

De son côté, l’ambassadeur palestinien, Amine Makboul a salué la position de l’Algérie à l’égard de la question palestinienne ainsi que celle de feu Houari Boumediene qui, a-t-il dit, « n’était pas uniquement un dirigeant algérien mais aussi un leader arabe, africain et musulman, tel que décrit par le chef palestinien, feu Yasser Arafat », rappelant son soutien aux mouvements de libération en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

« Convaincu du droit des peuples à l’autodétermination, il n’a de cesse été aux côtés des peuples aspirant à la liberté et à l’indépendance », a-t-il soutenu en hommage au défunt Boumediene, saluant par la même la position de l’Algérie « en faveur des peuples qui militent pour leur liberté ».

Le peuple palestinien retiendra pour toujours au peuple algérien et à l’Algérie leurs positions inaliénables en sa faveur et en soutien à tous les mouvements de libération, des positions auxquelles elle tient en dépit des difficultés, a-t-il dit.

Par la même occasion, le diplomate palestinien a tenu à mettre en avant la position « claire et ferme » du président de la République, Abdemadjid Tebboune, vis-à-vis de la normalisation des relation avec l’entité sioniste, rappelant sa déclaration que « la cause palestinienne est sacrée pour le peuple algérien » et qu’elle « reste au coeur des questions du Moyen-Orient ».

Soulignant « l’importance de cette décision pour le moral du peuple palestinien », M. Amine Makboul a réitéré « son profond respect et sa reconnaissance au président Tebboune ».

De son côté, l’ambassadeur de la RASD Ahmed Taleb Omar a déclaré dans une allocution au nom du peuple sahraoui : »nous remémorons aujourd’hui les grandes réalisations de cette figure emblématique qui s’est révoltée contre l’oppression et le colonialisme, et qui est une source d’inspiration pour des générations entières ».

Il a rappelé, dans ce sens, l’engagement du défunt pour l’avènement d’un monde plus juste à travers le soutien de l’Algérie aux mouvements de libération et de décolonisation, à l’instar de l’Angola, du Mozambique, du Zimbabwe, de la Palestine et du Sahara occidental.

L’ambassadeur sahraoui a salué également la position du président Tebboune qui avait réitéré « l’unanimité » de tous les Algériens concernant la cause sahraouie.

Lors de cette rencontre, à laquelle ont pris part des diplomates, des personnalités historiques et des membres de la société civile, un documentaire produit par la Télévision algérienne intitulé « Houari Bouemdiene, un parcours et des positions », a été projeté.

A l’issue de cette cérémonie, des médailles de commémoration ont été remises aux ambassadeurs palestinien et sahraoui, outre la distinction de la famille de feu Houari Boumediene, représentée par sa nièce, Fouzia Boukherouba.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page